ATLANTYS en quelques mots / About ATLANTYS

atlantys_bande_photoPenser la fin du monde :

imaginaire et expérience de la catastrophe.

How we think about the End of the World :

imagining and surviving disasters.

 

ATLANTYS est un programme de recherche interdisciplinaire et international financé par la Région des Pays de la Loire (Paris scientifiques) et agréé par la Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin. Porté par l’Université de Nantes et piloté par le Centre François Viète (Épistémologie, Histoire des sciences et des techniques), il réunit plusieurs équipes de recherche en France et à l’étranger.

ATLANTYS is an interdisciplinary and intercultural research program granted by the Pays de la Loire region. Endorsed by the University of Nantes and Centre François Viète (Epistemology, History of Sciences and Technology), it unites several research institutions in France and abroad.

Se donnant pour objectif d’étudier de manière analytique et critique les fondements et les ressorts de l’imaginaire de la mort de l’humanité ou de la fin du monde, il se veut notamment une réflexion utile au sein des débats contemporains sur l’avenir de la planète et de ses populations.

Aiming at sheding critical and analytical light on the grounds of collective representations dealing with the End of the World and the Death of Mankind, our program is interested in the contemporary debates about the protection of the environment and human populations.

Les travaux menés au sein du programme ATLANTYS mettent en relation différentes questions comme la relation des populations avec leur environnement naturel, leur réaction face aux désastres ou catastrophes de grande ampleur qui émaillent leur histoire, l’expression et les représentations de l’angoisse de la disparition collective, les comportements ou réponses des sociétés humaines face à cette angoisse ainsi que les points de convergence ou de conflit entre croyances irrationnelles, conceptions religieuses et discours scientifique.

ATLANTYS program’s research activities address various issues such as :

The interaction of human groups and populations with their natural environment and their reaction when faced with high-scale disasters (in a contemporary as well as historical perspective) ; the expression and representation of the anxiety of our collective death or destruction ; the reaction and behavior of human societies regarding the universal fear of their end ; the converging points between irrational beliefs, religious conceptions and scientific theories.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *